Sélectionner une page

L’alimentation durable, ça mange quoi en hiver?

par | Mar 1, 2018 | Article

Bobby Grégoire

Bobby Grégoire

Co-initiateur de l'Atelier du Goût

bobby.gregoire@atelierdugout.ca

En gros, on la définit comme le fait de s’alimenter adéquatement au quotidien, de manière à préserver et améliorer à la fois notre environnement, nos communautés ainsi que l’économie locale, pour nous-mêmes et les générations futures. C’est de laisser le monde dans un meilleur état qu’on la trouvé.

Quand on parle d’alimentation durable, on parle également de principes et concepts fondateurs, qui bien qu’ils peuvent sembler a priori intangibles, ils ont des répercussions concrètes et réelles dans notre quotidien.

Certains de ces principes fondateurs sont la souveraineté alimentaire, la biodiversité (espèces et races patrimoniales), le bien-être animal, le respect des saisons, la sobriété énergétique, la transmission de savoir-faire, l’égalité des genres, la dignité humaine, la santé des sols, le débat public et démocratique et plusieurs autres. Pour être durable, il te faut agir localement, en pensant globalement. Il te faut voir plus loin que le bout de notre nez.

 

Comment adopter une alimentation durable?

Il n’y a pas de formule magique et ça n’arrivera pas instantanément non plus. Cela demande des réflexions, du travail sur soi, et surtout le désir d’apprendre toujours dans une approche de plaisir. Ça commence par sortir progressivement de la consommation effrénée et de l’individualisme. C’est agir avec cohérence avec toi même, tes valeurs.

Oui, mais par où commencer? Ça, c’est la partie facile! Ça commence par s’informer et par se former. C’est ce que nous avons fait nous même et pourquoi ons as créé notre école numérique en alimentation durable. Pour pouvoir t’outiller par la transmission de connaissances et savoir-faire concret. Mais ça, tu le sais déjà.

 

Oui, mais, il doit bien exister un label ou une certification non?

En fait pas vraiment. Il n’y a pas une certification ou un label qui puisse te garantir qu’un aliment est durable et t’éviter de penser par toi même. Ultimement, c’est à toi de connaître tes aliments, d’où ils proviennent, comment ils sont produits. Aucun logo ou aucune certification ne remplace le contact humain et la relation que tu peux bâtir avec ceux qui produisent, cueillent, pêches et transforment tes aliments.